ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Picardie

Production et conso durable

Contexte régional

Troisième région industrielle française, la Picardie emploie le quart de sa population active dans l’industrie. L’industrie picarde est, par sa structure (agro-alimentaire, chimie, verrerie, papeterie…), consommatrice d’énergie (l’industrie représente 38 % de l’énergie régionale consommée pour 30 % en France).
Elle est donc dépendante des fluctuations des cours de l’énergie, des matériaux, mais aussi du cours du CO2.
La recherche d’économies dans les dépenses d’énergie ou de flux (matières premières, déchets, eau, transports…) est donc un enjeu majeur de la compétitivité de l’industrie régionale.

Un deuxième enjeu, en cohérence avec le Schéma régional pour le développement économique (SRDE), réside dans son évolution vers un système productif s’appuyant sur le développement des éco-activités : l’objectif est d’accompagner les entreprises vers la conception et la fabrication de nouveaux produits ou nouveaux services.

L’agriculture picarde est une des plus productives de France, au premier rang pour de nombreuses productions. Elle s’appuie sur d’importantes plateformes de transformation agro-alimentaires, mais aussi non alimentaires (agro-matériaux, agro-énergies, biomolécules), avec des travaux de recherche dans le cadre du pôle de compétitivité « Industrie agro ressources ». Les évolutions réglementaires, les objectifs de réduction des émissions de Gaz à effet de serre (GES) inscrits dans le Schéma régional climat air énergie (SRCAE), et les charges liées au coût des intrants amènent à encourager des évolutions dans les pratiques et à rechercher des modes de production sobres en consommation et en rejets.

Des diversifications sont à encourager dans la production d'agromatériaux (isolation, composants constructifs…) ou énergies (méthanisation, bois énergie…), mais aussi dans la recherche d’une plus grande autonomie alimentaire. Il s’agit de travailler l’articulation locale « production-distribution-consommation », dans le cadre de la politique régionale environnement-santé, et la politique nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Productrice de déchets, la Picardie est aussi une région de valorisation avec de nombreuses industries pratiquant le recyclage : verre, papiers, métaux… À ce titre, la région a déjà mis en œuvre certains principes de l’économie circulaire :

  • le concept de recyclerie - ressourcerie a pris naissance en Picardie, avec – au travers de l’économie sociale et solidaire – le développement de la réparation et du réemploi d’objets. Quinze recycleries sont en activité, et d’autres projets sont en perspective et à encourager ;
  • des démarches d’éco-conception sont menées par des entreprises, afin de développer des produits économes en ressources, tant dans leur fabrication que leur usage. Ces démarches doivent être amplifiées ;
  • des échanges de « flux », énergie notamment, ont pu être mis en œuvre par des entreprises voisines, et des projets d'écologie industrielle territoriale sont en phase d’étude. Cette pratique – portant sur les échanges d’énergie ou de matière – est à faciliter, en associant les acteurs économiques et les collectivités.

D’autres démarches sont à développer :

  • des flux de déchets – dans le secteur de l’industrie et du BTP notamment – ne sont pas encore valorisés et peuvent alimenter des filières existantes ou en émergence (plastique, matériaux de construction…) ;
  • les démarches visant à promouvoir l’usage d’un bien, plutôt que sa possession – tant par les entreprises que par les ménages – restent limitées et des initiatives sont à faire émerger.