ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Picardie

Air

Contexte régional

La lutte contre la pollution de l'air est une priorité à l'échelle de la planète, notamment du fait de son impact sur la santé. Depuis l'adoption de la loi sur l'air et l’utilisation rationnelle de l’énergie de décembre 1996 (LAURE), chaque français a le droit fondamental de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé, d'être informé de sa qualité et de ses effets. L'ADEME contribue à l'élaboration des réglementations, à l'évolution du dispositif national de mesure et de surveillance de la qualité de l'air. Elle encourage la prévention et la réduction des émissions de polluants, des sources fixes et mobiles. Elle participe également aux travaux sur l'amélioration de la qualité de l'air intérieur.

Pollution atmosphérique

Cet enjeu est appréhendé de deux façons à l’ADEME :

  • la réduction des émissions à la source ;
  • l’amélioration de la qualité de l’air ambiant, aussi bien à l’extérieur (accompagnement des Zones d'actions prioritaires pour l'air et des Plans de protection de l'atmosphère) qu’à l’intérieur des bâtiments (Qualité de l'air intérieur).

Les sources de pollution de l’air extérieur concernent différents secteurs. Celui des transports tout d’abord, où dans la ville, les véhicules motorisés constituent des sources de polluants au cœur même de nos lieux de vie. Celui de l’industrie et de l’agriculture dont les consommations d’énergie et les procédés de fabrication sont à l’origine du rejet de gaz et de particules en tout genre. Celui des bâtiments enfin, dont la conception déterminera fortement l’impact sur leurs consommations d’énergie et donc leurs rejets de polluants.

Qualité de l’air intérieur

En moyenne, nous passons 80 % de notre temps dans des espaces clos. Il est donc très important de veiller à la qualité de l’air intérieur.
Cet air peut être pollué par les appareils de chauffage et de cuisson, le tabagisme, les produits d’entretien mais aussi les matériaux de construction, de décoration et d’ameublement…

Nous pouvons limiter ces sources de pollution non seulement en aérant et en ventilant correctement le bâtiment dans lequel nous évoluons toute la journée, mais également en choisissant judicieusement notre système de chauffage, notre mobilier, nos objets et éléments de décoration, ainsi que les produits d’entretien les moins émetteurs possibles.

L’ADEME publie de nombreux guides pour aider les particuliers et les professionnels à s’orienter dans leurs choix.

Le diagnostic de la qualité de l’air en Picardie : une situation globalement satisfaisante selon ATMO

Comparativement à d’autres régions françaises, la qualité de l’air en Picardie dans les principales agglomérations est globalement satisfaisante. En revanche, la Picardie est affectée par la pollution à l’ozone, essentiellement liée aux transports routiers, qui touche une grande partie de l’Europe. Paradoxalement, cette pollution touche plutôt les zones rurales, éloignées de toute source directe de polluants. À noter que les particules fines liées à la combustion d’énergie doivent faire l’objet d’une attention particulière dans les années à venir.

Les enjeux liés à la qualité de l’air se situeront essentiellement dans la protection et l’information de la population picarde tout en poursuivant les recherches sur les polluants émergents : pesticides, perturbateurs endocriniens…